« Dormir en rivière » : une notion différente du sommeil?

AZRA-Kawa-no-ji

«Les Japonais dorment avec leurs enfants» : vrai ou faux?  Voici le second volet de notre nouvelle chronique sur le Japon ordinaire. Les Français sont souvent surpris, voir choqués, d’apprendre que les enfants japonais dorment dans le lit de leurs parents. Mais est-ce vrai? Et si oui, pour quelle mystérieuse raison les parents l’acceptent-ils?

Pour les Français, laisser les enfants dormir dans le lit des adultes nuit à leur bon développement, ainsi qu’à l’intimité des parents. Pourtant, au Japon, aucun enfant ne dort seul avant l’âge de trois, six ou même dix ans! On répugne à laisser l’enfant dormir seul : on pense qu’il se sentira rejeté. L’image du petit enfant dormant entre ses parents, selon la forme du caractère chinois rivière (川) est pour les Japonais une touchante évocation de la famille.

Quand l’enfant grandit, il reste en général dormir avec sa mère, alors que son père va dormir dans la pièce voisine!

AZRA-Kawa-no-ji-2

Publicité pour des « futon » pouvant accueillir les parents avec un ou deux enfants

En effet, les formes du sommeil japonais et du sommeil français sont radicalement différentes. En France, le sommeil a trois caractéristiques: il est intime (et plus ou moins lié à la notion de sexualité); il est pris d’un bloc (on ne dort pas pendant la journée); et il fait la plupart du temps l’objet d’une gestion sérieuse (la plupart des Français savent combien d’heures ils dorment, et réagissent quand ils manquent de sommeil). Pour les Français, le sommeil est un capital précieux.

Au Japon au contraire, le sommeil peut être collectif (il n’est pas intime, il n’est pas associé à la sexualité, un adulte peut même dormir sur la même couche qu’un parent). De plus, le sommeil est fractionné (on peut le prendre n’importe où, à n’importe quelle heure, et même par tranches de quelques minutes. C’est pourquoi les gens somnolent dans le métro, en classe ou même en réunion). Enfin, il n’est pas géré. On ne calcule pas son temps de sommeil. Beaucoup de gens ne se couchent que quand ils sont épuisés. Ils ne gèrent pas le sommeil des enfants, qui dorment dans l’ensemble beaucoup moins que les enfants français.

Pour en savoir plus : Jean-Luc Azra (2011) «Les Japonais sont-ils différents?» (Éditions Connaissances et Savoirs)

Mots-clés:
dormir au Japon, éducation des enfants au Japon, famille japonaise, sommeil et intimité, couple et intimité, différences culturelles, Jean-Luc Azra, sexualité au Japon, société japonaise, kawa no ji, habitudes de sommeil, 川の字

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s